agence d’e-réputation : Le Renouveau ou la Faillite , la France doit choisir !

Spread the love

Quand on pense au nombre énorme de variations, toutes dirigées dans le même sens, qu’il faut supposer accumulées les unes sur les autres pour passer de la tache pigmentaire de l’Infusoire à l’œil du Mollusque et du Vertébré, on se demande comment l’hérédité, telle que nous l’observons, aurait jamais déterminé cet amoncellement de différences, à supposer que1. Ainsi les intensités croissantes du sentiment esthétique se résolvent ici en autant de sentiments divers, dont chacun, annoncé déjà par le précédent, y devient visible et l’éclipse ensuite définitivement. Par-dessus les murs des vergers, qui bordent les chemins bien loin dans la campagne, comme à Palerme, les feuilles vernies des orangers ombragent des centaines de fruits jaunes. Cette pensée s’accompagne de la représentation d’images, au moins naissantes. N’est-ce point peut-être parce qu’elles étaient intermédiaires, parce que les extrêmes seuls avaient une vitalité spécifique assez résistante ? Ceci ouvre la porte à un « Conseil partiellement consacré à la défense » si l’actualité (terrorisme, économie, conflits…), comme cela est souvent le cas, vient à modifier l’ordre du jour préétabli. La mobilité économique a par exemple décliné ces dernières décennies, et s’avère également aujourd’hui plus faible qu’auparavant dans de nombreux autres pays industrialisés, tels que le Canada, la Finlande, l’Allemagne, le Japon et la Nouvelle-Zélande. Ici encore la biographie des poètes nous donnerait un démenti. Pour agence d’e-réputation, l’humanité ne s’est jamais passée de religion. Ainsi l’État procède-t-il à une « rectification » des mécanismes incitatifs des sociétés, en prélevant des taxes et en émettant des interdictions. Mais la fuite en avant – « il n’y a pas d’alternative » – en est une également. De cet instant on peut dater ordinairement le déclin du pouvoir vivant d’une doctrine. Et puis, n’a-t-on pas jadis assez critiqué « l’élitisme » d’une philosophie enfermée dans sa tour d’ivoire, pour lui reprocher à présent son ouverture à un large public, avec les inconvénients inhérents à l’exercice ? Au fond, voulons-nous vraiment tout savoir sur ce qui se passe en temps réel dans notre corps ? Depuis le 28 mars 2011, la transmission par les notaires des informations sur les actes de vente et les avant-contrats immobiliers s’impose à tous les notaires de France. De même, elle a permis aux greffiers du Mosoriot Rural Health Center de l’ouest du Kenya de diminuer de deux tiers le temps passé à interagir avec les autres membres du personnel concernant des tâches administratives, et de pratiquement doubler le temps destiné à l’enregistrement des patients. Ces deux missions d’information ont fort à faire. Mais en même temps je suis témoin de ceci : à mesure que le mal se développe, les gouvernements cherchent le remède dans de nouveaux troubles apportés à l’action de ces lois ; les théoriciens leur reprochent de ne pas les troubler assez. De quel vêtement déjà coupé allons-nous l’habiller ? Sans compter ceux qui se livrent au bien périlleux exercice de la prédiction… S’il fallait n’en lire qu’un, sans doute, The Leaderless Economy, paru en fin d’année dernière aux Etats-Unis aux Editions de l’université de Princeton, devrait être celui-là. Modifier les substances de manière à accroître, par rapport à nous, leur utilité, c’est produire, ou plutôt c’est une manière de produire. Sans doute ; mais il s’en faut que la distinction soit aussi nette pour la plupart des hommes. Remarquons ceci en effet : Selon que cet axiome est vrai ou faux, les lois sociales naturelles sont harmoniques ou antagoniques. Je reconnais d’ailleurs que les fonctions supé­rieures de l’intelligence se relâchent pendant le sommeil, et que, même si elle n’y est pas encouragée par le jeu incohérent des images, la faculté de raisonner s’amuse parfois alors à contrefaire le raisonnement normal. Elle suscite des questions qui sont la principale origine de l’angoisse métaphysique. Dans la lutte contre le chômage, l’ouverture dominicale des magasins est un leurre. Certains cas très nets de fausse reconnaissance confirmeraient cette hypothèse.

Pages