Jean-Thomas Trojani : Le jeu, nouvel outil de développement stratégique ?

Spread the love

Juste parce que la plupart des économistes ne sont pas riches ne signifie pas qu’ils n’ont pas fait beaucoup de gens riches. John Stuart Mill lui même plaida de manière répétitive pour une société qui laisserait davantage de place aux loisirs, afin de s’éloigner de l' »Evangile du travail ». Pour définir ces puissances, il faut considérer, dans l’évolution des Arthropodes et dans celle des Vertébrés, les espèces qui marquent, de part et d’autre, le point culminant. Maintenant, en resserrant peu à peu l’intervalle, on obtiendrait des termes à contraste de moins en moins brutal et des effets de transposition comique de plus en plus subtils. Nous avons vu que ce système n’est pas plus favorable que celui de Leibnitz à la liberté de Dieu ; mais il échappe du moins au roman de Candide et à d’autres objections non moins fortes. La démonstration de la validité de cette méthode vient d’être fait par des investisseurs privés aidés par l’AFM-Téléthon pour le développement d’une molécule, l’olésoxime, en voie de validation pour le traitement d’une maladie rare, l’amyotrophie spinale. Les plus audacieuses d’entre elles, représentant une minorité, ont parfois même élaboré une alchimie juridique et financière des plus sophistiquées pour assurer aux bénéficiaires des compléments de rémunération exonérés de tout impôt en France. Si la surface de notre très petit corps organisé (organisé précisément en vue de l’action immédiate) est le lieu de nos mouvements actuels, notre très grand corps inorganique est le lieu de nos actions éventuelles et théoriquement possibles : les centres perceptifs du cerveau étant les éclaireurs et les préparateurs de ces actions éventuelles et en dessinant intérieurement le plan, tout se passe comme si nos perceptions extérieures étaient construites par notre cerveau et projetées par lui dans l’espace. Un arsenal pénal complète les dispositions civiles lorsque l’infraction est de nature à porter atteinte à la souveraineté, à la sécurité ou aux intérêts économiques essentiels de la France. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Celui qui assiste en spectateur voit clair, celui qui prend parti se laisse égarer ». C’est le second qui sert véritablement à la pratique courante de la science, mais c’est le premier qui lui fournit le plus souvent sa philosophie. Autant dire que l’on ne sait pas évaluer ce type d’évènement, surtout lorsque l’on n’en connaît pas encore les contours. Mais de nos jours prédomine une conception bien différente. Il est aisé de comprend que le Troc circulaire et en nature ne peut s’étendre beaucoup, et je n’ai pas besoin d’insister sur les obstacles qui l’arrêtent. Puis, miniaturisation et baisse des coûts aidant, ils sont devenus de véritables capteurs de mouvements. Nous pouvons souffler, nous y serons ! L’espace et le temps ne sont que des formes de la sensibilité humaine, des conditions subjectives de l’intuition des phénomènes. Cette indignation se constate chez les enfants avant même qu’ils sachent bien parler, et on en retrouverait des traces nombreuses chez les animaux mêmes. À la réflexion, dans un monde post-crise financière – espérons-le ! L’Allemagne achète aussi passablement nos ouvrages italiens. Nous n’avons presque jamais eu conscience d’être pleinement heureux, et pourtant nous nous souvenons de l’avoir été. Ce caractère se remarque même dans nos besoins les plus matériels : il devient plus sensible à mesure qu’on s’élève à ces désirs et à ces goûts intellectuels qui distinguent l’homme de la brute. Souhaitons qu’elle permette aux CEE de respecter, voire de renforcer, leur philosophie fondatrice : un dispositif qui agit en profondeur sur l’ensemble des secteurs dits « énergivores », non pas ponctuellement mais par une évolution qualitative et durable des métiers et des technologies qui régissent ces secteurs. S’il y a, au sein même de l’humanité, une distinction ineffaçable qui ne tienne pas à des institutions conventionnelles, et qui exerce une influence capitale sur tout ce qui touche aux mœurs et à ce qu’on appelle honneur, c’est assurément la distinction des sexes.

Pages