Jean-Thomas Trojani : Zone euro , le pire n’est pas encore sûr

Spread the love

La difficulté serait plutôt de trouver un problème qui eût laissé indifférent ce grand esprit, un des plus vastes que l’Angleterre ait produits au cours du siècle dernier. Bref, la science exige un double effort, celui de quelques hommes pour trouver du nouveau, celui de tous les autres hommes pour adopter et s’adapter. En effet, il ne fait guère de doute que le monde peut, techniquement, continuer de s’enfoncer dans cette crise de la biodiversité sans que l’espèce humaine ne soit directement menacée, du moins à COURT TERME. Quelques passagers se sauvaient à grand’peine dans une embarcation. Chose merveilleuse! C’est ce qu’avait dit plus résolument qu’aucun autre le méditatif Nicolas de Cuss. D’un autre côté la foi est connaissance. Qu’est-ce qu’un plus grand plaisir, sinon un plaisir préféré ? « Il n’est pas surprenant que le sommet de Lima se soit achevé sur un bilan mitigé, et si nous persistons dans cette voie, la même chose se reproduira à Paris en décembre. Aucun d’eux n’a le droit de s’ériger en instant représentatif ou dominateur des autres. Le Mecklembourg, la Poméranie, le Brandebourg, la Saxe, la Thuringe étaient en effet le berceau d’un certain nombre de familles de l’aristocratie allemande d’avant-guerre, propriétaires de domaines agricoles, châteaux et fermes. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Je n’ai pas encore vu un homme qui ait pu apercevoir ses défauts et qui s’en soit blâmé intérieurement ». La stagnation leur est funeste ; elle signifie l’émiettement de leurs forces ; l’effritement, avant qu’on en ait pu faire usage, des matériaux nécessaires à l’édifice national ; elle semble inviter les peuples voisins, qui ne sont pas arrivés à un pareil point de maturité, à hâter l’anéantissement de la nation qui vient de naître en réalité mais qui hésite devant la vie. Cette doctrine a été inspirée en grande partie par une certaine métaphysique dont la psychologie et la psycho-physiologie contemporaines sont imprégnées, et qu’on accepte naturellement : de là son apparente clarté. L’harmonie n’existe donc pas en fait ; elle existe plutôt en droit : je veux dire que l’élan originel est un élan commun et que, plus on remonte haut, plus les tendances diverses apparaissent comme complémentaires les unes des autres. Peut-être sont-elles parentes de ce Palmieri dont j’entends appeler la cause. Les économies réalisées doivent servir à renforcer les soins primaires. De là l’étonnement de celui qui essaye de juger la vie en recueillant ses souvenirs, et qui ne retrouve plus dans les plaisirs passés une cause suffisante pour justifier ses efforts et ses peines : c’est dans la vie même, c’est dans la nature de l’activité qu’il faut chercher une justification de l’effort.

Pages